Avertir le modérateur

08/06/2013

Les Bleus n'ont pas à rougir

Nicolas Mahut et Michaël Llodra se sont inclinés en finale du double de Roland-Garros face aux frères Bryan, dans le jeu décisif de la dernière manche. Ce samedi, la paire française a sérieusement inquiété les numéros un mondiaux en livrant un match riche en intensité du début à la fin.


J’aurais tellement aimé que nos Français aillent jusqu’au bout et il s’en est fallu de peu. Mais les retrouver à ce stade de la compétition a déjà été une grande émotion. Les deux Français ont livré tout au long de la quinzaine leur meilleur jeu pour atteindre cette finale. Une quinzaine qui je l’espère, fera du bien à Nicolas Mahut. Jouer avec «Mika» l’a transcendé et il nous a montré qu’à 31 ans il lui restait encore de belles choses à vivre sur un court de tennis.

Nico n’a pas été épargné par les blessures et les coups durs ces deux dernières années et cette finale en Grand Chelem est une belle récompense pour lui. Il le mérite, c’est un travailleur qui continue à se relever après chaque épreuve. Nico, c’est aussi certainement le joueur le plus gentil du circuit avec de grandes valeurs.

Le genre de joueurs comme on en voit peu, qui dans son club au tennis club de Paris  est connu pour sa gentillesse avec les membres et surtout les enfants. Il joue chaque matchs des interclubs avec la même envie et le même engagement que pour cette finale de Grand Chelem.

 
Je lui souhaite sincèrement un bel avenir et des jours meilleurs sur le court. Seule certitude désormais: je le sélectionne en double en équipe 1 pour le tennis club de Paris.

23:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

06/06/2013

Serena, tellement au-dessus

En moins de cinquante minutes, échauffement compris, Serena Williams est venue à bout de la finaliste de 2012 Sara Errani sur le score de 6-0, 6-1 et affrontera en finale Maria Sharapova samedi. Un match sans appel qu’on pourrait qualifier de véritable démonstration.

 

Depuis un peu moins d’un an, Serena Williams survole le circuit. Elle est revenue plus forte que jamais. Elle a créé un réel fossé entre elle et les autres joueuses.

 

serena.jpg

 

L’Américaine, numéro un mondiale, allie à sa technique parfaite une puissance hors norme. Elle possède désormais une maturité qui fait d’elle la championne qu’elle est aujourd'hui.

 

Son service est spectaculaire, exceptionnellement comparable à celui des joueurs du Top 100. Elle parvient à trouver une précision dans toutes ses zones de jeux en gardant la même intensité dans chaque frappe. J’ai bien du mal à voir quelle joueuse pourrait être capable de rivaliser avec elle aujourd'hui.

21:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

03/06/2013

«Entraîner la N°1 mondiale ne vous donne pas tous les droits, M. Mouratoglou»

Dans les zones joueurs de Roland-Garros, ce matin, j'entendais les uns et les autres commenter vivement le début de polémique lancé par les déclarations de Patrick Mouratoglou. Ce dernier s'en est pris par voie de presse (toujours plus facile que de dire les choses en face) au système fédéral, mais surtout aux personnes qui œuvrent aujourd hui pour le tennis français. Arnaud Di Pasquale, futur Directeur Technique National, lui a répondu, et ce très justement.

Le système fédéral n'est pas parfait et je fais moi même aussi parti de ceux qui peuvent le critiquer, de temps à autres. Je le concède, la programmation des tournois ou le manque d'individualisation dans la préparation sont selon moi des choses à revoir, surtout dans le tennis féminin.

Mais La critique doit etre constructive et doit servir a rendre meilleur. Celle émise par Patrick Mouratoglou est gratuite, méchante et pire, infondée. En tant qu'ancien joueur de tennis ayant porté le maillot de l'équipe de France et entraîneur ayant œuvré pour le tennis français, je vais vous répondre, moi aussi Monsieur Mouratoglou.

Votre frustration de ne jamais avoir réussi à atteindre en tant que joueur le haut niveau vous fait tenir aujourd'hui des propos très déplacés à l'encontre du tennis français. Malgré tous vos efforts pour y parvenir vous en avez toujours été très loin. Le circuit et tout ce qui touche au joueur de tennis professionnel vous a toujours fait rêver. Aujourd'hui, vous avez trouvé un moyen de jouer un rôle dans ce monde. Vous avez votre académie, des émissions de télévison où vous expliquez à de vrais champions comment faire un coup droit et une volée. Et oui, vous n'avez peur de rien. Tout ça est formidable et nous, anciens vrais joueurs de tennis et entraineurs sommes ravis pour vous. Aujourd'hui vous coachez même la numéro un mondial, Serena Williams, et personne n'ose remettre en cause le travail que vous faites avec elle.

Alors s'il vous plaît, ne venez pas juger le travail des autres. Vous obtiendrez la légitimité de le faire quand, comme Thierry Tulasne ou Éric Winogradsky, vous parviendrez à former des joueurs de A et Z et à les amener là ou ces deux entraîneurs ont amené Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga. Connaissez-vous seulement la difficulté du travail accompli pendant des années par ces deux entraîneurs? Savez-vous seulement tout ce qu'a fait Eric Winogradski pour Jo, même quand ce dernier était blesse? Savez-vous seulement comment Thierry Tulasne a réussi à rendre Gilles Simon aussi fort dans sa tête? Non, certainement pas. Entraîner deux mois un joueur déjà accompli puis trois mois un autre ne suffit pas à s'auto-proclamer meilleur entraîneur du monde comme vous le faites. Vos critiques sont un manque de respect pour la famille du tennis français dont vous ne faites pas partie.

Entraîner la numéro 1 mondial aujourd'hui ne vous donne pas tous les droits. Loïc Courteau a amené une joueuse numéro 1 mondial (Amélie Mauresmo), il ne s'est jamais permis de tels commentaires.

Vous n'avez pas de respect pour l'investissement qu'ont eu ces grands entraîneurs français dans la formation de leurs joueurs, tout simplement parce que vous n'avez jamais vécu tout ça.

Vous déclarez que si vous aviez eu un fils de 14 ans avec un gros potentiel jamais vous ne l'auriez confié à un coach français. Et bien moi je leur confierai le mien les yeux fermés. Beaucoup moins sûr par contre qu'il finisse chez vous.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu